Vous êtes ici:

Qu'est-ce que l''écobioconstruction

Charte Nature & Progrès

Valeurs fondamentales

Lieu de la construction

Architecture, etc

Matériaux

Mise en oeuvre

Vie du bâtiment

Grille d'évaluation

Isolation

Biottin Habitat & Jardin

Chantier participatif

Interreg Eco-construction et citoyens

Vidéos

Rechercher:

Général:

Page d'accueil

Préambule

Cette Charte a pour objet de définir ce qui est acceptable pour Nature & Progrès sous la dénomination d’« écobioconstruction ».

La méthode mise en œuvre s’inspire de celle qui a été adoptée historiquement pour l’élaboration des cahiers des charges de l’agriculture biologique.

1. Dans un premier temps, un comité d’information, constitué de professionnels et de consommateurs, formule l’idéal à atteindre en la matière. Ce comité rédige le texte de base de la Charte en définissant les principes vers lesquels il faut tendre. Une première série de normes techniques, ayant comme fonction de rendre applicables les lignes directrices, est exprimée.

Une fois le texte accepté, il n’est plus possible d’en modifier les lignes directrices, au niveau du comité de suivi de la charte.

2. Dans un second temps, un comité de suivi de la charte, toujours composé de professionnels et de consommateurs, élabore (ou actualise) les normes techniques qui traduisent, en termes opérationnels, l’idéal formulé par le comité d’information.

D’éventuelles dérogations, ou des périodes de tolérance limitées dans le temps, peuvent être prévues. Ces normes et dérogations sont nourries d’apports scientifiques et seront évaluées sur base d’une efficacité technique ; elles supposent évidemment une large consultation des professionnels et de toute personne concernée.

3. Dans le plus long terme - le texte est conçu comme évolutif -, dès que l’ensemble des normes techniques reflète suffisamment les lignes directrices et que leur applicabilité paraît possible, la création d’un comité de contrôle peut être envisagée. Son rôle sera de vérifier la bonne application de la Charte par ses signataires.

Ce texte permettra donc de défendre, à l’extérieur, la philosophie de
l’ « écobioconstruction » telle que l’envisage Nature & Progrès et de prévenir, sur des bases claires et partagées au nom de l’association, d’éventuelles dérives de la construction écologique.

Suite de la Charte